Poulet thaïlandais facile à la mijoteuse 


pouletthai1titre

La cuisine de la Thaïlande a quelque chose de magique à mes yeux. Elle est à la fois simple à réaliser mais complexe dans les arômes et les saveurs qui s’en dégagent.

Cette recette m’a longtemps hanté. J’ai mangé ce poulet dans les rues de Bangkok et j’ai depuis essayé d’en recréer la recette, jusqu’à ce qu’un ami me fasse réaliser que le secret réside dans le temps de cuisson.

Je vous propose donc ma version à la mijoteuse – beaucoup moins épicée que l’originale – et tellement simple à réaliser!

Vous retrouverez les recommandations afin de l’adapter pour les régimes hypotoxiques, paléo, GAPS entre parenthèses.

Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 1h30
Donne 4 portions

pouletthai2

INGRÉDIENTS

  • 1 c. à thé d’huile végétale
  • 1 c. à table d’ail finement hachée
  • 1 c. à table de gingembre frais haché*
  • ¾ tasse de jus d’orange
  • ½ tasse de sauce soya (Bragg ou Coconut aminos)
  • ¾ tasse d’eau
  • 1 c. à table d’huile de noix de coco
  • 2 carottes coupées en juliennes
  • 1 oignons coupé en dés
  • Sel & poivre
  • ½ tasse de fécule de maïs
  • 4 poitrines de poulet désossées et sans peau, coupées en dés**
  • Piments oiseaux (thaï), feuilles de coriandre et/ou basilic pour la garniture – facultatif

*Le secret de cette recette repose en grande partie sur la fraîcheur du gingembre et de l’ail. Il n’est pas recommandé de remplacer par de l’ail ou du gingembre séchés
**On peut utiliser des hauts de cuisse désossés. C’est encore plus goûteux. Prolonger la cuisson de 30 minutes. Retirer la peau, c’est meilleur.

rizblanc

PRÉPARATION

  1. Dans le fond de la mijoteuse, mélanger l’huile avec l’ail et le gingembre. Ajouter tous les ingrédients de la sauce, les carottes, l’oignon, le sel et le poivre.
  2. Dans un sac de plastique, bien mélanger la fécule de maïs et le poulet. Incorporer à la mijoteuse
  3. Laisser cuire à « high » pendant 30 minutes approx. Dès les premiers bouillons, réduire à « low » et cuire pendant 1h.

Servir sur un lit de riz blanc.

pouletthai1

Publicités


Catégories :Ethnique, mijoteuse, Plats principaux, Régime spécial, Riz

Tags:, , , , , , , , , , , ,

5 réponses

  1. Les petites feuilles comme garniture c’est de la menthe?

  2. MERCI! Encore Frédéric, j’adore tes recettes!!

    Diane Blanchet, M.Ps.

    Psychologue clinicienne

    149, rue Berri, Gatineau, QC J8Y 4J3

    Tél. : 819-595-0608

    Fax : 819-595-1947

    dbl.psy@gmail.com

    psychologuegatineau.ca

    Ordre des psychologues du Québec : 05553-89

    Répertoire canadien des psychologues offrant des services de santé : 03598

  3. Je recommande l’ajout d’une ou deux feuilles de lime Kaffir, qui donnent un parfum irrésistible. Je les chiffone une peu pour dégager les arômes, puis je les intègre à ma recette comme je le ferais avec des feuille de laurier. Facultatif, car un peu difficile à trouver, mais c’est encore meilleur 🙂 Bien hâte d’essayer ta recette!

    • C’est effectivement l’un des secrets de la vraie cuisine thaï. Tout comme l’emploi d’un peu de ginza/galanga au lieu du gingembre. Voir la vraie recette authentique de la pâte de curry vert et du poulet curry à la thaïlandaise sur ce blogue 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :