Guacamole mexicaine traditionnelle (et le secret pour ne pas qu’elle brunisse, s’oxyde)


TITREGuacamole
J’ai découvert la guacamole – celle que j’aime – lors de mes voyages au Mexique. Jusqu’alors, je n’avais jamais aimé la guacamole qui m’était servie ici: je la trouvais trop grasse, trop verte, mais surtout trop fade! Quand j’ai demandé aux Mexicains le secret d’une bonne guacamole réussie, tous m’ont répondu: «La bonne quantité de coriandre fraîche, beaucoup de sel, et n’ajoute pas d’ail, ni fromage». Alors voilà… même sans ces deux derniers ingrédients, la guacamole peut être relevée, épicée, savoureuse et fraîche! Car c’est surtout ce qui frappe, la première fois qu’on mange une vraie guacamole mexicaine!

Cette recette m’a été inspirée dans un restaurant du quartier Eglinton de Toronto. Un employé se rendait à notre table, avec un petit ilot portatif sur lequel il avait placé tous les ingrédients. Pour chaque commande de guacamole, il en préparait une devant nous.

Je vous donne ici la recette pour une personne… avec les quantités approximatives, et les quantités justes…

INGRÉDIENTS
(Par personne)

  • 1 avocat bien mûr – l’équivalent d’une demie-tasse de purée d’avocat écrasé à la fourchette
  • 1/2 tomate italienne – l’équivalent d’un quart de tasse coupée en petits morceaux
  • 1/2 oignon espagnol – l’équivalent d’un quart de tasse coupé en petits morceaux
  • 1/2 piment jalapeno moyen – l’équivalent d’une cuillère à soupe* haché finement.
  • 1 bonne quantité de coriandre arrachée de la botte avec les 5 doigts – l’équivalent de 2 cuillère à table, hachée
  • Le jus d’une demie lime – l’équivalent d’une cuillère à table
  • Une bonne pincée de sel – l’équivalent d’un quart à une demie cuillère à thé de sel**

PRÉPARATION

Multipliez le nombre d’ingrédients par le nombre de personnes à déguster la guacamole

  1. Combiner tous les ingrédients avec un mortier/pilon à la mexicaine, ou encore, réduire l’avocat en purée avec une fourchette et incorporer les autres ingrédients que vous aurez coupé avec un couteau. NOTE: J’aime bien une guacamole avec des morceaux encore entiers, comme sur la photo. Libre à vous de la réduire en purée plus lisse.
  2. Laisser reposer au moins 15 minutes, pour que les arômes de mélangent.

La guacamole se conservera quelques heures au réfrigérateur dans un bol recouvert d’une pellicule plastique. Après 24 heures, elle est encore bonne mais la texture risque d’avoir bruni légèrement.

Manger avec des tacos ou nachos

LE SECRET POUR ÉVITER L’OXYDATION DE LA GUACAMOLE
Le vrai truc, celui qui fonctionne vraiment!

Certaines personnes affirment que de laisser le noyau de la guacamole dans le plat, permet d’éviter l’oxydation ou le brunissement du produit. C’est un mythe. L’oxydation se produit lorsque l’air entre en contact avec la nourriture. Certains produits peuvent ralentir le processus: l’ajout de jus de citron par exemple.

Or, il existe un truc simple et infaillible. Aplatissez la surface de la guacamole et recouvrez sa surface d’une pellicule plastique. Attention, elle doit être apposée directement à la surface de la guacamole (et non pas sur le dessus du bol), afin qu’il n’y ait pas d’air entre la guacamole et le plastique… simple! Elle brunira légèrement mais il est recommandé de la brasser chaque jour et de replacer une nouvelle pellicule plastique.

*Si vous n’aimez pas les plats trop épicés, ne réduisez pas la quantité de jalapeno, retirez plutôt les pépins avant de les ajouter à la guacamole.

** 1/4 de cuillère à thé de sel par personne, c’est salé ordinairement. 1/2 cuillère è thé, c’est salé à la mexicaine…

Publicités


Catégories :Accompagnements, Entrées, Ethnique, Végétarien

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

14 réponses

  1. J’ai lu dernièrement que si on laisse le noyau dans la guacamole, ( que l’on enlève avant de servir) ça l’empêchera de brunir. Est-ce vrai ? Je ne l’ai pas encore essayé. 🙂

  2. lime = citron vert ; lol du fromage dans le guacamole, je vois pas ce que ca fait là, il devait savoir que tu étais Français , j’imagine !!
    Toronto, certes ils n’ont pas leur propre cuisine, mais beaucoup d’ethnies ont sues apporter quelques choses d’originales, c’est vraiment une super ville.!!!!
    je teste la recette 😉

    • En fait Timose, je suis Québécois…et en Amérique du Nord – surtout aux USA – il y a souvent du queso blanco dans la guacamole. Alors les Mexicains le savent! Et Toronto est la ville la plus multiculturelle en Amérique du Nord: 54% de la population est originaire de l’extérieur du Canada. J’ai bcp aimé vivre dans cette ville!

  3. souvent, pour éviter l’oxydation d’une préparation , de crème fraîche, avocat,pommes , je couvre la prépar d’un film alimentaire au maximum « collé » » sur la surface afin que l’air ne puisse pas passer

  4. Je viens d’essayer cette recette..on la mange tantôt..très appétissante!

  5. Excellente et très simple à réaliser. De plus, elle est très rafraîchissante et vraiment pas fade (comparativement à d’autres).

  6. Merci beaucoup Mr. Bisson, c’est la meilleure recette de guacamole que j’ai essayée jusqu’à ce jour!
    J’ai une variante pour un goût plus prononcé: remplacer l’oignon espagnol par l’échalotte française et le piment jalapeno par le piments bouc (un tout petit peu, quelques rondelles, c’est très fort!). Sans oublier le sel, n’hésitez pas à en mettre, ça fait toute la différence. J’ai réduit tous les ingrédients en bouillie en partie avec un mélangeur manuel par immersion et c’est délicieux, je ne peux plus m’en passer!
    Pour préserver le guacamole, je fais la technique de la pellicule plastique moulée à la surface que vous décrivez et ça fonctionne, ma préparation dure au-delà de 7 jours sans brunir (peut-etre plus longtemps si je ne le dévore pas déjà). Je le mets dans un pot en verre étroit pour avoir le moins d’air possible en contact avec l’avocat.
    Muchas gracias!

  7. Ma recherche de guacamole m’a conduit ici et j’aime bien le petit voyage sur ce grand voyage. Merci pour ce partage, Édouard. Québec

  8. Je l’ai conpletement adoré! Moi qui ne raffolait pas de la guacamole, maintenant c’est l’inverse. Merci pour la recette!

Rétroliens

  1. Menu pour le Superbowl 50: des classiques – Recette de base

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :