Pâtes fraîches maison – Avec photos


L’une des recettes de base les plus connues, communes et « faciles » à réaliser! Je mets le mot « facile » entre guillemets puisqu’il est important, pour bien réussir ses pâtes:

1. de se faire confiance
2. d’avoir assez d’ingrédients pour se tromper
3. de posséder un robot culinaire, un batteur sur socle Kitchenaid avec accessoires ou un laminoir (ce que je préfère). En voici un modèle en vente chez Costco (Canada) ou Darty (Europe) ainsi qu’un test de l’émission « La Facture » de Radio-Canada sur les laminoirs. Vous pouvez aussi voir les aubaines pour acheter en ligne chez Nextag de tous types d’accessoires de pâtes.

Le plus important, c’est la texture et la consistance de la pâte. Il faut ajouter juste assez de liquides pour qu’elle ne soit plus collante au moment où il sera temps de découper les pâtes en spaghetti, par exemple. Il faut toutefois qu’elle soit assez humide pour que la pâte demeure élastique, sans se défaire en morceaux. La texture idéale ressemble beaucoup à celle d’un gomme à mâcher Bazooka, avec un petit peu de farine en surface.

INGRÉDIENTS

2 tasses à 2 1/2 tasses de farine (de blé)
1 pincée de sel
4 oeufs de calibre gros
1 c. à soupe d’huile d’olive

PRÉPARATION – ÉTAPE PAR ÉTAPE AVEC PHOTOS*

1. Déposer la farine, mélangée avec un peu de sel, sur une surface de travail (planche de bois ou comptoir). Creuser un puits au centre, assez grand pour contenir les oeufs et l’huile. Casser les oeufs et ajouter l’huile sans brasser.

2. Avec l’aide d’une fourchette, battre les oeufs et l’huile au centre du puits. Commencer à intégrer un peu de farine au fur et à mesure.

3. Lorsque la texture de la pâte devient trop épaisse, continuer d’incorporer la farine avec les doigts et les mains.

 

4. Utiliser une spatule pour bien râcler la surface de travail et bien incorporer la farine et les oeufs.

5. Pétrir la pâte pendant 10 à 15 minutes. ATTENTION: Il se peut que vous ayez besoin de plus ou moins de farine. Il faut que la pâte ne soit pas du tout collante à l’intérieur, qu’elle soit élastique mais qu’elle ne se brise pas. Allez-y à l’oeil, le « vrai » test viendra au moment de couper les pâtes avec l’aide du laminoir et vous aurez alors la chance d’ajouter de la farine.

6. Laisser reposer la pâte à température de la pièce, enveloppée dans une pellicule de plastique, pendant 30 minutes.

7. Amincir la pâte avec le laminoir (suivre les instructions de votre fabricant). Moi j’utilise le laminoir de marque Norpro. En général, il faut d’abord presser la pâte au niveau 1 – le plus épais. Répéter l’opération à quelques reprises, en repliant la pâte sur elle-même et en ajoutant un peu de farine si nécessaire, à chaque fois.

8. Il est important de suivre les instructions fournies avec votre appareil. Pour le mien, je continue d’amincir l’espace entre les rouleaux, à 2, à 3, 4 etc… jusqu’à 9 (le plus mince).

9. À l’aide des lames, découpez la pâte en fettucines ou spaghettis. C’est à cette étape où vous allez constater si vos pâtes sont trop collantes: les nouilles ne vont pas bien se séparer. Si tel est le cas, recommencez de l’étape 7, en ajoutant de la farine à chaque fois.

 

10. Faire cuire les pâtes dans de l’eau salée. La cuisson est très rapide – 2 minutes!

*Sources des photos: mykitchentable.co.ukdellalo.com, simplifried.com et le blogue Food Night.

Publicités


Catégories :Accompagnements, Entrées, Pâtes, Plats principaux

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :